Friday, 20 November 2020

Le pire des Mondes

By Michel Korinman

 

15 juillet 2020

Ce qui nous terrifie dans la période, c’est que Dieu ou mieux le pape François ne répondent plus à nos angoisses que par des banalités où l’éthique se rabaisse au niveau de la morale. Les savants observent eux-mêmes in vitro les évolutions d’un virus dont ils découvrent au fur et à mesure le terrible potentiel quand ils ne s’abandonnent pas aux joies (monnayées le cas échéant par l’industrie pharmaceutique) de la dispute universitaire. Les politiques avouent à demi-mot qu’ils sont bien obligés de s’aligner au coup par coup sur les progrès de la science et affichent une sidération que seule égale la crainte de poursuites en justice à venir. Les chiffres pétrifient : de 1,7 à 3,2 millions de morts dans les pays en voie de développement selon l’International Rescue Committee (ICR) lequel a formulé son pronostic sur la base d’informations concernant 34 « États fragiles ou affectés par des conflits » d’Afrique et d’Asie où l’organisation est actuellement active ; selon des calculs reposant sur les modèles épidémiologiques élaborés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Imperial College de Londres, le nombre des personnes infectées dans ces pays pourrait atteindre de 500 millions à un milliard ; ce sont naturellement les territoires en guerre (civile) comme le Yémen, la Syrie et l’Afghanistan qui sont concernés. Question d’une taille gigantesque, que nous invite à nous poser l’œuvre de l’historien Mark Harrison, allons-nous changer de société ou même de civilisation comme ce fut le cas avec l’émergence des États territoriaux à la suite de la peste noire…

 ---

Pour la suite et l'intégralité de l'article publié, en français, dans le numéro 57 de la revue Outre-Terre intitulé, "Virus planétaire - Géopolitique de la Covid-19" : https://www.cairn.info/revue-outre-terre-2019-2-page-7.htm

Le volume est, lui, disponible au prix promotionnel de 25,00 EUR dans les boutiques, librairies et bibliothèques numériques suivantes : 


No comments:

Post a Comment