Monday, 10 August 2020

Les routes amazoniennes : un débat géopolitique

By Thiago Oliveira Neto


La construction de routes sert divers intérêts et, lorsqu’elle est matérialisée, elles déclenchent des processus spatiaux qui ont des formes, fonctions, contenus et structures divers en fonction de la performance des acteurs, l’État et les entreprises, qui sont seuls capables de mettre en place ces grandes infrastructures pour faciliter la circulation des informations, du fret, des personnes et des capitaux. Cette circulation mène à une intégration physique du territoire et, pour la géopolitique classique, à un renforcement du contrôle territorial par l’État.

La volonté d’ouvrir ces routes dans la région amazonienne reposait sur une géopolitique classique de matrice ratzélienne, qui a incité l’Armée brésilienne à concevoir et à mettre en pratique un projet d’intégration physique du territoire, souhaitée depuis l’époque de l’Empire.

Pour aborder les rapports entre routes amazoniennes et géopolitique, ce texte est structuré en trois : il souligne d’abord le rôle de l’État dans l’intégration territoriale, puis quelques considérations sur les principales autoroutes de l’Amazonie sont brièvement exposées et enfin les scénarios ouverts par le changement de gouvernement sont évoqués.

Bien que les voies de circulation soient principalement destinées à déplacer des produits, les hommes ne les utilisent pas uniquement pour cela, elles servent également à échanger des idées et sont aussi les moyens d’une intervention directe de l’État.


Pour la suite et l'intégralité de l'article publié, en français, dans le numéro 56 de la revue Outre-Terre intitulé, "Le Brésil et la révolution géopolitique mondiale" : Les routes amazoniennes : un débat géopolitique

La version portugaise est disponible sur le site internet de la revue franco-brésilienne de géographie ConfinsAs rodovias na Amazônia: uma discussão geopolítica

No comments:

Post a comment