Monday, 10 August 2020

Perspectives pour l’environnement en 2019 : les reculs de la politique gouvernementale


Quelles priorités ont été définies par le gouvernement pour la période 2019- 2022 et quelles sont les perspectives de réduction des problèmes environnementaux au Brésil ? Nous analyserons dans cette perspective le changement de direction des actions à 180° par rapport à celles prises par les gouvernements précédents depuis le retour de la démocratie, en 1989, bien qu’elles aient connu quelques revers, en particulier ces dernières années.

La problématique environnementale fait partie du programme du gouvernement brésilien depuis 1988, résultat d’années de mobilisation des défenseurs de l’environnement, et elle a été inscrite dans la Constitution brésilienne. Bien que cela ne soit pas une priorité, certaines politiques publiques spécifiques telles que celles portant sur la biodiversité, les ressources en eau, les déchets solides, le changement climatique (Mello-Théry, 2017) progressaient lentement. Les avancées légales étaient claires, mais la conscience des responsabilités de chacun (gouvernement, secteur productif, société) patinait et dans les questions minières, aucun progrès n’a été obtenu, sauf dans des situations extraordinaires.

Le pays a pris une position active pour démontrer ses efforts dans la gestion des problèmes sociaux et environnementaux depuis 1988, année où il avait proposé de devenir le pays hôte de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED) en 1992. Une position fondée sur le multilatéralisme et prise pour montrer une volonté de jouer un rôle plus influent sur la scène internationale, afin de devenir membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies… 

 

Pour la suite et l'intégralité de l'article publié, en français, dans le numéro 56 de la revue Outre-Terre intitulé, "Le Brésil et la révolution géopolitique mondiale" : Perspectives pour l’environnement en 2019 : les reculs de la politique gouvernementale

La version portugaise est disponible sur le site internet de la revue franco-brésilienne de géographie Confins :  Perspectivas ambientais 2019: retrocessos na política governamental

No comments:

Post a comment