Monday, 15 June 2020

Delhi vu de Pékin

By Zhang Yike


Ces dernières années, tout comme l’ascension de la Chine, « l’émergence de l’Inde » est devenue une expression fréquemment évoquée. Il se peut qu’il y ait toujours un débat sur le mode de développement, les potentialités et l’influence de chacun des deux pays. Il n’en reste pas moins que ces deux puissances importantes n’entretiennent pas des relations importantes. D’un point de vue historique et géographique, les échanges entre la Chine et l’Inde restèrent limités alors que toutes deux étaient des civilisations millénaires. L’obstacle de la chaîne de l’Himalaya ainsi que l’absence d’une tradition maritime cohérente en Chine empêchaient les aventures chinoises en Asie du Sud en même temps que les conflits étaient évités. La colonisation de deux pays mit fin à l’isolement, à la fois l’un par rapport à l’autre et par rapport au reste du monde. Par ailleurs, contrairement à d’autres relations bilatérales stables à long terme, la relation sino-indienne se trouve actuellement dans une période de changement rapide et elle évoluera considérablement à l’avenir. La réforme et l’ouverture de la Chine à la fin des années 1970 et les réformes de l’Inde au début des années 1990 ont conduit à des changements majeurs influant directement et indirectement sur les relations bilatérales dans presque tous leurs aspects. Aujourd’hui des types d’administration différents, l’écart entre les niveaux économiques et les ambitions géopolitiques sont non négligeables.


Pour la suite et l'intégralité de l'article publié dans le numéro 54 - 55 de la revue Outre-Terre intitulé, Nouvelle Delhi ? : Delhi vu de Pékin

(Lu 356 fois au 15 juin 2020)

No comments:

Post a comment