Tuesday, 9 June 2020

Étoile filante

Introduction du Pr Michel Korinman dans le numéro 56 de la revue Outre-Terre intitulée, Le Brésil et la révolution géopolitique mondiale.


By Michel Korinman*


Avec l’élection, fin 2018, à la présidence de Jair Bolsonaro au Brésil, c’est un gros morceau de continent qui rejoint la géographie de la révolution mondiale en cours – Brexit, Trump, le gouvernement italien élu. Le Brésil, cinquième pays de monde par sa superficie, 8 514 877 km2 comparativement aux 20 010 600 km2 de l’Amérique latine, n’est dépassé à cet égard que par la Russie, le Canada, la Chine et les États-Unis ; en 2018 il était avec environ 208 millions d’habitants le 6e pays le plus peuplé du monde. C’est la quatrième démocratie et une des dix premières économies de la planète. Le tournant brésilien aura à coup sûr des conséquences géopolitiques majeures. Le ministre des Affaires étrangères du président brésilien, Ernesto Araújo, établit lui-même un lien avec la Ligue italienne par le biais d’une conception du monde et de l’Europe fondée sur les nations ; d’où une proximité passant par « la plus grande communauté italienne à l’étranger » (quelque 31 millions de Brésiliens descendants d’immigrants italiens), « un potentiel énorme » que représente fondamentalement Matteo Salvini avec lequel le gouvernement Bolsonaro a en commun une « approche patriotique » du monde ; Rome restant par ailleurs le centre historique de la culture occidentale qu’a en partage le Brésil. Proximité encore plus étroite, peut-être, aux pays souverainistes d’Europe de l’Est, Hongrie et Pologne, lesquels veulent résolument préserver les racines chrétiennes de l’Europe. Le tout à l’encontre d’un postmodernisme « mondialiste » et « sans âme » régnant sur des sociétés fragmentées et dépourvues de sentiments nationaux, voire inconscientes de leur histoire.

Pour lire la suite et l'intégralité de l'introduction publiée, en français, dans le numéro 56 de la revue Outre-Terre intitulé, Le Brésil et la révolution géopolitique mondiale :  : Étoile filante

La version portugaise est disponible sur le site internet de la revue franco-brésilienne de géographie Confins : Estrela cadente


*Michel Korinman est professeur émérite, à Paris-Sorbonne, et directeur d’Outre-Terre, revue européenne de géopolitique. Il est notamment l’auteur de Quand l’Allemagne pensait le monde, Paris, Fayard et de Deutschland über alles. Le pangermanisme 1890-1945, Paris, Fayard.

No comments:

Post a Comment