Tuesday, 9 June 2020

L’Inde face aux nouvelles routes de la Soie

By Sébastien Goulard


En 2013, le président chinois Xi Jinping lançait le projet de renaissance des routes de la Soie. Désigné tout d’abord sous le sigle d’Obor ("One Belt One Road"), puis sous celui de BRI ("Belt and Road Initiative"), ce programme vise à moderniser les infrastructures et à favoriser le commerce entre la Chine et le reste du monde. Dans un premier temps limitée aux échanges entre la Chine, l’Asie, l’Europe centrale et l’Afrique de l’Est, la BRI est aujourd’hui ouverte à l’ensemble des États sur tous les continents, comme en témoigne l’appel de Xi Jinping lancé à l’Amérique latine à rejoindre l’initiative lors du forum Chine-Celac (Communauté d’États latino-américains et caraïbes), en janvier 2018.


La communauté internationale semble approuver le principe de la BRI, malgré de très larges réserves quant à son financement, l’omniprésence des entreprises d’État chinoises ou le manque de réciprocité des échanges. À ce jour, peu d’États se sont déclarés hostiles aux nouvelles routes de la Soie chinoises. Les États-Unis de Donald Trump n’ont pas manifesté d’intérêt pour ce projet, et sont l’un des seuls pays développés à ne pas rejoindre la Banque Asiatique d’Investissements pour les Infrastructures inaugurée par la Chine en 2015. Le Japon, qui mène ses propres projets d’infrastructures en Asie centrale, reconsidère depuis novembre 2017 une éventuelle participation à l’initiative « Belt and Road ». Parmi les grandes puissances mondiales et asiatiques, seule l’Inde s’oppose toujours au projet chinois des nouvelles routes de la Soie, malgré les invitations répétées de Beijing. Le projet de corridor économique reliant la Chine à l’Inde, un élément important de l’initiative « Belt and Road » n’est d’ailleurs plus d’actualité. Les tensions entre la Chine et l’Inde à propos du plateau du Doklam à l’été 2017 ne sont pas l’unique raison de ce refus.


Pour la suite et l'intégralité de l'article publié dans le numéro 54 - 55 de la revue Outre-Terre intitulé, Nouvelle Delhi ? : L’Inde face aux nouvelles routes de la Soie

(799 vues au 9 juin 2020)

No comments:

Post a Comment