Monday, 15 June 2020

La finance en Inde, objet d’expérimentations comportementales

By Jean-Michel Servet


Dans de nombreux pays, les pouvoirs publics encouragent une rapide extension de l’inclusion financière des populations par l’ouverture de comptes dans des établissements financiers. Cette politique est actuellement particulièrement forte en Inde avec le Pradhan mantri Mantri Jan-Dhan Yojana (ou Prime Minister’s People Money Scheme) proposé, en août 2014, par le gouvernement de Narendra Modi. Ce programme indien n’est exceptionnel que par son ampleur : 18 millions de comptes ont été ouverts en une semaine après son lancement ; plus de 155 millions en neuf mois. On peut toutefois relativiser cet apparent succès en relevant que les deux tiers des comptes ouverts seraient restés inactifs. Des exemples antérieurs peuvent être cités : en Afrique du Sud avec la Mzansi Initiative, en 2004 (six millions de comptes ouverts en quatre ans), et en Colombie, avec le Programa de Inversión Banca de la Oportunidades, en 2006. Des fondations privées soutiennent ce mouvement d’ampleur mondiale en faveur d’une large inclusion financière des populations notamment avec la Better than cash alliance.


Pour la suite et l'intégralité de l'article publié dans le numéro 54 - 55 de la revue Outre-Terre intitulé, Nouvelle Delhi ? : La finance en Inde, objet d’expérimentations comportementales

(Lu 165 fois au 15 juin 2020)

No comments:

Post a comment